Eh oui, n’en déplaise à nos chers bambins, l’école continue et… personne ne chôme !

Côté des élèves :

Nombreux au départ, en particulier nos collégiens à se réjouir de la fermeture de l’école, ils attendent à présent avec impatience sa réouverture. Ils se rendent compte de l’importance de l’interaction avec le prof. Et les échanges, bavardages et autres petites activités entre copains font bien défaut ! Quant au terrain de foot-ball tellement apprécié, on ose même pas l’évoquer ! Il n’y a guère que le terrain lui-même qui puisse apprécier ce temps de repos printanier inattendu !

Grâce à une plateforme informatique (un peu en surchauffe au départ) installée peu avant, les cours et les devoirs vont bon train. Une fois trouvées les astuces de la plateforme et découvertes les cachettes à devoirs et autres réjouissances, nos chers élèves n’ont plus qu’à travailler. Et pas question de leur faire prendre du retard, la cadence est là !

Même si nous cherchons à éviter au maximum le recours à l’informatique, il faut bien reconnaître que dans ce cas il nous est bien utile. Mais n’oublions pas de prendre les supports papier dès que c’est possible !

 

 

Côté enseignants :

Un réel défi pour ceux qui ne sont pas nés avec une souris dans la main ! Les rôles sont parfois inversés !

 

 

Et ils n’y vont pas de main morte car ils veulent que leurs chers élèves aient fait tout le tour du programme dans les temps. Les cours alternent avec les devoirs et jaillissent à la vitesse des jonquilles dans le jardin. On leur tire leur chapeau car pour beaucoup cela cache de belles prouesses d’organisation : entre la gestion de ses propres enfants, cours et devoirs ; la gestion de la maison et des repas, les cours à préparer, les séances en ligne, les groupes WhatsApp et les corrections… finalement ils ne se rendent même plus compte qu’ils n’ont pas le droit de sortir !

 

Coté parents :

 

 

Là aussi, c’est sportif ! Entre les devoirs à accompagner d’un côté, l’outil informatique à maîtriser comme une bête sauvage à dompter, la gestion des stocks à assurer (épuisement des stocks d’encre, de papier, pannes de l’imprimante…), tout ça en parallèle avec son propre télétravail très souvent, et l’implication habituelle au foyer, de quoi tourner la boule !

Mais ils sont là, fidèles au poste, intermédiaire parfois très appréciable pour les enseignants !

 

Coté école :

 

 

Eh oui, pas de chômage non plus pour la direction et l’administration ! Cela travaille dur sur la planification de la prochaine rentrée, car… le confinement ne durera pas éternellement, heureusement !

Nous n’oublions pas que notre œuvre est avant tout l’œuvre de Dieu ! Plus que jamais dans ces temps difficiles et incertains, nous voulons porter nos regards sur celui qui est le roc inébranlable.

Nous nous tenons aux côtés de toutes les familles éprouvées par la maladie, de près ou de loin et nous avons constitué une chaine de prière pour apporter tous ces sujets à notre cher Seigneur.

Nous continuons également à avoir des rencontres de prière en ligne pour nous édifier les uns les autres et faire monter vers Dieu nos sujets de reconnaissance et nos prières.

Des méditations quotidiennes sont aussi proposées aux familles pour les encourager à vivre ce temps particulier comme un temps béni en famille, en plaçant Dieu au centre et en lui donnant une nouvelle dimension.

 

Nous prions pour chacune des familles de l’école ainsi que pour toute la communauté éducative : que vous soyez gardés dans votre santé et que ce temps mis à part soit aussi un temps de bénédictions particulières dans la communion avec notre Sauveur et Seigneur !

Au plaisir de vous retrouver bientôt !